AMITIER – Rencontre phonésique entre deux amis artistes Anatoli Vlassov et Matthias Hermann

12-10-2017 par lyriane

Nous échangeons sur beaucoup de choses depuis plusieurs années. Nous partageons nos petites et nos grandes histoires, nos idées et nos expériences, nos mélancolies et nos joies. Nous confrontons nos désirs et nos fantasmes. Parfois il nous arrive même d’échanger nos âmes, le temps d’un soupir ou d’un rire dans le face á face de nos deux corps. Dans l’AmitieR nous avons eu envie de nous plonger dans les tissages de nos voix et dans le rebond des échos de nos corporéités.

Anatoli Vlassov est danseur, chorégraphe, vidéaste et chercheur avec une double culture franco-russe. Depuis 2003, il crée des chorégraphies avec des corps de métiers spécifiques, des personnes touchées par l’autisme et explore aujourd’hui les relations entre corporéité et langage. Aujourd’hui, il est doctorant allocataire en Art à Paris 1 Panthéon-Sorbonne sous la direction de Yann Toma, directeur de l’équipe de recherche Art&Flux (Institut ACTE – Paris 1 / CNRS). Dans le cadre de sa thèse Anatoli Vlassov écrit un Manifeste TENSER publié par Edition Jannink, puis développe une pratique performative qu’il appelle la PHONÉSIE, une mise en articulation de la danse et de la parole. En 2015-2016 il est artiste associé au Théâtre de Bretigny – Scène Conventionnée.

Matthias Herrmann est danseur, comédien et chercheur en danse. Il poursuit dans un premier temps des études de philosophie et se spécialise ensuite dans la recherche en danse. En parallèle de ce parcours universitaire, il se forme au contact-improvisation, à la danse contemporaine ainsi qu’à l’analyse du mouvement. Ancien élève du Conservatoire de Bobigny et intervenant au CNSMDP, il travaille actuellement sur un projet théâtral questionnant les différentes modalités et formes que revêt le désir de prendre la parole.

Performance samedi 14 octobre à partir de 16 heures

Informations pratiques:

5 rue du Montcel – 95430 Auvers-sur-Oise
+33 (0)1 30 36 15 42

>

Print Friendly
Print Friendly

Du même auteur :

AMITIER – Conduction study#2 (discrete relationships mix), pour céramiques et électronique

octobre 14, 2017

L’amitié est subversive. Particulièrement quand l’amitié posthumaniste s’impose, quand les réseaux sociaux se font les entremetteurs, comme autant ...

Lire la suite +