Nouvelles formes de présence dans la performance 2-3 juin 2017

19-04-2017 par lyriane

Colloque international, École des Beaux-Arts de Saint-Pétersbourg, 2-3 juin 2017

Ce colloque aura lieu dans l’École des Beaux-Arts de Saint-Pétersbourg. Cet endroit qui évoque une forte tradition de médias classiques, deviendra un lieu de réflexion sur le média le plus récent, la performance.

La présence, un élément clé de la performance, sera étudiée à travers son évolution, dans ses aspects topographiques mais  aussi technologiques. Un sujet parallèle du colloque portera sur l’enracinement de la performance dans le réel, de la juxtaposition à la fusion.

Plusieurs axes qui ne sont pas exclusifs les uns des autres sont proposés pour poursuivre la réflexion :

Nouvelles technologies de la présence

Traditionnellement l’artiste présent directement devant le public était le seul élément nécessaire de la performance. Au fur et à mesure, avec le développement de nouvelles technologies, les formes de sa présence ont commencé à se multiplier. Robotique, biotechnologie, présence par le biais de témoignages et d’identification, réseaux sociaux… Comment l’artiste s’approprie-t-il de nouvelles formes de création, de transmission et d’enregistrement des données? Comment les nouvelles technologies de la présence dans la performance ont-elles modifié les problématiques de la performance?

Performance dans le musée: de la protestation à l’Art Total

Si à sa naissance la performance était une opposition au musée en tant qu’institution pas toujours flexible, aujourd’hui le caractère de leurs relations s’est beaucoup transformé. Comment le développement de la performance a-t-il influencé les changements à l’intérieur du musée? La performance, comment a-t-elle évolué au cours du rapprochement avec le contexte muséal? Quels sont les exemples de l’Art Total, d’une forme constituée par le lien de la performance et du musée (y comprit sa thématique, son architecture, son contenu, sa géographie, ses mythes)?

Les méthodes de l’entrée dans le réel, autrefois et aujourd’hui

La performance voltige entre le réel et la fiction sans point de départ et sans point d’arrivée. Pourtant, les résultats de la performance, c’est-à-dire d’une fiction, ont parfois de vraies conséquences. Quelles sont les formes et les méthodes de ce média enraciné dans le réel? Quelle est la profondeur du lien entre fiction/réel? Y’a-t-il possibilité d’un lien complet entre ces deux dimensions? Sous quel angle doit-on étudier le réel qui permet ce type d’interventions artistiques?

En dehors de la forme traditionnelle d’une présentation les performances traitant les problématiques du colloques sont bienvenues.

Comité organisateur :

Polina Dubchinskaya, doctorante de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Youry Bobrov, académicien de lAcadémie des Beaux-Arts de Russie, professeur

Pascale Weber, Maître de conférences, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne,

Professeure invitée de l’Université de Montréal

Maria Teterevenkova, Service du développement de l’Institut de peinture, de sculpture et d’architecture Ilya Repine de Saint-Pétersbourg

Anna Ten, artiste et curateur, Q rators

Nadya Jolivet, curateur, Deep Point Project

Print Friendly
Print Friendly

Du même auteur :

Art & Science : nouveau langage dans l’exploration du monde

avril 18, 2017

SOUTENANCE DE LA THESE DE Alla CHERNETSKA préparée sous la direction de Monsieur Philippe DAGEN et Madame Olga KISSELEVA 22 avril 2017, INHA, Salle Jullian, à 9.30 Art & Science ...

Lire la suite +

POST OIL UTOPIA d’Olga Kisseleva au FESTIVAL VIVANT les 15, 16 et 17 septembre 2016

septembre 9, 2016

Le FESTIVAL VIVANT est une dynamique soutenue par le programme européen Synenergene dédié à la mise en société ...

Lire la suite +